Le tribunal d'Angers a requis un an de prison avec sursis à l'encontre d'une permanencière du Samu.
 

Un an de prison avec sursis a été requis lundi au tribunal correctionnel d'Angers contre une permanencière du Samu, accusée d'homicide involontaire après la mort d'une femme prise en charge trop tard, en 2009.

Votre opinion

Postez un commentaire