Tribune polémique: des féministes accusent les signataires de "mépriser" les victimes 

A woman holds placards during a gathering against gender-based and sexual violence called by the Effronté-e-s Collective, on the Place de la Republique square in Paris on October 29, 2017. The placard reads: "It was nine years ago, it was my boyfriend, I will never forget, #Me Too #Rape # Exposeyourassailants".
 

Pour ces militantes et responsables associatives, la tribune défendant la "liberté" des hommes "d'importuner" les femmes ne passe pas. Elles y répondent dans un texte publié ce mercredi.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • caramel23
    caramel23     

    par souci d'égalité , à quand "balancetatruie" ??????

Votre réponse
Postez un commentaire