BFMTV

"Tous à poil" en tête des ventes, son auteur relativise ce succès

La couverture du livre "Tous à poil", fustigé par le président de l'UMP Jean-François Copé.

La couverture du livre "Tous à poil", fustigé par le président de l'UMP Jean-François Copé. - -

Claire Franek, co-auteur du livre pour enfants "Tous à poil", dénoncé par Jean-François Copé, était l'invitée de BFMTV ce mercredi soir. Elle a réagi à la polémique née autour de l'ouvrage - classé en tête des ventes sur Amazon.fr - en l'espace de quelques jours.

La polémique lancée par Jean-François Copé a eu des effets immédiats. Le livre pour enfants Tous à poil, de Claire Franek et Marc Daniau, dénoncé par le président de l'UMP, a vu ses commandes exploser en l'espace en deux jours, selon les éditions du Rouergue, son éditeur.

"On a reçu 1.287 commandes des libraires et des sites marchands, entre le 10 janvier au soir et le 13 janvier au matin, soit la quasi totalité des exemplaires que nous avions en stock", explique ainsi l'éditeur. Un engouement tel que l'ouvrage, vendu 15 euros, s'est également classé en première position des ventes de livres chez Amazon.fr, géant américain de la vente sur Internet.

"Grand retour en arrière"

Un succès soudain qu'a tenu à relativiser Claire Franek, co-auteur du livre, sur BFMTV, mercredi soir. "On préfère quand on vend nos livres autrement, avec d'autres raisons et des meilleures", a-t-elle assuré, sur le plateau de BFM Story.

Interrogée sur la polémique née autour du livre, qui aborde la question de la nudité, Claire Franek a avoué trouver la situation "incroyable". "On est dans un grand retour en arrière. Tous ces gens ont une méconnaissance totale de l'édition jeunesse. Je les invite donc à aller voir ce que font les éditeurs. Et la confusion est aussi liée au fait qu'il y aurait des donneurs de leçons qui savent mieux que les autres ce qu'il faut dire ou non aux enfants et comment il faut les élever", a regretté l'auteur.

"On reçoit plein de témoignages d'enseignants qui ont utilisé ce livre, qui en étaient tout à fait contents, et qui tout à coup se sentent montrés du doigt comme des mauvais enseignants ou des adultes irresponsables", a confié Claire Franek, soulignant que les enseignants qui ont utilisé cet ouvrage en classe l'ont fait tout à fait "librement" et que les parents d'élèves n'étaient pas venus se plaindre.

"On prend les enfants pour des idiots"

Tous à poil est composé de courts textes "à poil la maîtresse!", "à poil le policier!", "à poil les voisins!", accompagnés de ces personnages en train de se dévêtir. "Le déshabillage et l'étude du corps sont des démarches profondément artistiques", a fait valoir Claire Franek à ce sujet. "Contrairement à ce que j'ai pu entendre ici ou là, ce n'est pas une vision abrupte. Ce qui me choque, c'est que l'on prend les enfants pour des idiots", a-t-elle ajouté, précisant que l'ouvrage a été pensé pour des enfants scolarisés à l'école primaire, capables d'un certain discernement et dotés d'un certain sens de l'humour.

"Les enfants comprennent très bien que l'humour est le vecteur de ce livre et ils comprennent aussi très bien que l'on n'est pas en train de leur montrer les gens de leur famille. Ils comprennent que c'est une transposition, que ce sont des dessins et pas des photos", a assuré Claire Franek avant de reconnaître qu'elle "comprend tout à fait" la réticence de certains parents.

"Les enseignants qui se sentent capables de présenter un livre comme celui-ci le font de façon très responsable, et pas pour choquer qui que ce soit", a ajouté l'auteur, avant de conseiller à Jean-François Copé d'arrêter de "lire les livres au premier degré".

Adrienne Sigel