BFMTV

"Tous à poil": ces livres pour enfants qui fâchent le Printemps français

A la bibliothèque municipale du Chesnay, le livre pour enfants "Tango a deux papas" est désormais rangé sur un rayon adulte.

A la bibliothèque municipale du Chesnay, le livre pour enfants "Tango a deux papas" est désormais rangé sur un rayon adulte. - -

L'association anti-mariage homo veut faire retirer des bibliothèques municipales des livres pour enfants jugés "pro théorie du genre". Dans une commune des Yvelines pourtant "anti", le maire s'interroge sur cette démarche.

Cachez ce livre que je ne saurais voir! Après la colère du président de l'UMP Jean-François Copé contre l'ouvrage pour tous-petits Tous à poils!, c'est au tour du Printemps français de vouloir mettre à l'index certains livres de littérature jeunesse. Outre l'école, c'est aux bibliothèques municipales que l'association anti-mariage pour tous demande de retirer certains ouvrages, jugés "pro-théorie du genre".

Ils s'appellent La princesse qui n'aimaient pas les princes ou encore Papa porte une robe. Des livres qui, selon la porte-parole du mouvement Béatrice Bourges, "sous-entendent que l'enfant peut choisir son sexe". Des contenus qui, pour elle, peuvent être lourds de conséquences pour la santé psychologiques des enfants. "Ils mettant dans leur tête des choses qui sont extrêmement compliquées pour eux et qui les empêchent d'avoir des repères", estime-t-elle.

"La bibliothèque se doit être exhaustive"

Au Chesnay, dans les Yvelines, la bibliothèque possède sur ses rayonnages l'un de ces ouvrages qui dérange: Tango a deux papas, l'histoire de deux manchots mâles qui font un nid et se font donner un oeuf qu'ils puissent couver. Depuis plusieurs semaines, le maire UMP Philippe Brillaut reçoit ainsi coups de fils, e-mails et autres courriers pour lui demander de retirer le livre des rayonnages.

Devant cette requête, l'élu ne cache pas son malaise. Philippe Brillaut n'a pourtant jamais caché son opposition au mariage homosexuel, et est même très engagé dans le collectif "La Manif pour tous". Mais aller jusqu'à interdire des livres? "On est le maire de tout le monde, et une bibliothèque se doit d'avoir l'ensemble des ouvrages, estime-t-il. Si je dois sélectionner les ouvrages en fonction de ce que je pense, est-ce qu'il restera 75.000 ouvrages?"

Mais le Printemps français argue que ces livres ne sont pas adaptés aux tous-petits. Le maire du Chesnay a donc trouvé un compromis: Tango a deux papas figurera désormais au rayon des parents.

M. T. avec Julien Migaud-Muller