En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
A teacher of the Muslim "Groupe Scolaire" Al-Badr, teaches on January 23, 2014 at her school in the Mirail district of the southern French city of Toulouse. AFP PHOTO / REMY GABALDA
 

L'inspection académique a mis en demeure les parents d'élèves de l'école musulmane hors contrat Al Badr de Toulouse de ne plus y scolariser leurs enfants, l'établissement étant accusé de non respect du "droit de l'enfant à l'instruction". Son directeur, l'imam controversé Abdelfattah Rahhaoui, dénonce un "acharnement administratif".

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire