× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
A teacher of the Muslim "Groupe Scolaire" Al-Badr, teaches on January 23, 2014 at her school in the Mirail district of the southern French city of Toulouse. AFP PHOTO / REMY GABALDA
 

L'inspection académique a mis en demeure les parents d'élèves de l'école musulmane hors contrat Al Badr de Toulouse de ne plus y scolariser leurs enfants, l'établissement étant accusé de non respect du "droit de l'enfant à l'instruction". Son directeur, l'imam controversé Abdelfattah Rahhaoui, dénonce un "acharnement administratif".

Votre opinion

Postez un commentaire