Mis à jour le
Le jeune militaire avait fait feu à Cahors sur une conductrice qui cherchait à le doubler.
 

Un jeune militaire en formation de 18 ans a reconnu avoir tiré à blanc sur une automobiliste qui le doublait. "J'ai pété les plombs", a-t-il affirmé lors de sa comparution devant le tribunal correctionnel de Cahors.

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Lamire
    Lamire     

    Vaut mieux lui confier un balai ou une pelle ! les feuilles mortes se ramassent à la pelle.dans les casernes..!

  • TontonCristobal
    TontonCristobal     

    Lui coûter son emploi, c'est pas peut être ! Son casier judiciaire ne sera plus vierge et donc finie la carrière militaire. Ce fait divers pose 2 questions :
    - quel est ce comportement imbécile de certains jeunes qui se croient tout permis et qui veulent supplanter tout le monde ? ils ne savent plus ce qu'est la vie en société et le respect des autres.
    - faut il prévoir un examen psychologique de tout candidat à l'armée ? Comment confier une arme à un jeune qui ne sait maitriser ses nerfs et respecter les autres ? La discipline militaire serait elle insupportable pour ce jeune qui a 18 ans "pête les plombs" ?

  • rowl
    rowl     

    "un jeune" ?

  • Monique33
    Monique33     

    Je me demande si cela ne va ne pas lui porter préjudice pour l'emploi qu'il visait.

    vestale
    vestale      (réponse à Monique33)

    Il faut espérer que oui !!

  • tmjrc2008
    tmjrc2008     

    Pour èviter de confondre les cowboys et nos soldats, l'Etat n'a pas trop le choix...

Votre réponse
Postez un commentaire