BFMTV

Tignes: neuf personnes emportées par une avalanche, au moins deux morts

Neuf personnes ont été emportées par une avalanche à Tignes en Savoie. Au moins quatre personnes sont mortes.

Un guide de haute montagne et huit skieurs ont été emportés lundi par une avalanche dans un secteur hors-piste de Tignes en Savoie, faisant au moins quatre morts, a-t-on appris auprès des secours en montagne. La ville de Tignes avait indiqué que parmi le groupe se trouvait une famille de cinq personnes au moins. En réalité le bilan ne serait pas amené à évoluer selon le directeur de la station qui a tenu une conférence de presse vers 17h30.

"Nous déplorons quatre victimes et décédées et nous pensons que nous n'aurons que ces quatre victimes. Nous avons de bonnes raisons de penser qu'il n'y a pas d'autres victimes", a déclaré le sous-préfet d'Albertville.

"Les victimes sont le moniteur de 59 ans, un père de famille de 48 ans, un jeune homme de 19 ans et un jeune de 15 ans qui est son demi-frère", a-t-il continué.

"Une cinquième personne a été retrouvée et est entendue par' les CRS d'Albertville", a encore précisé le sous-préfet.

Le secours en montagne indique que "les recherches sont toujours en cours c'était une avalanche de grande ampleur". "Les victimes sont des surfeurs qui n'étaient pas chaussés au moment de l'avalanche". Toutes les victimes étaient équipées de DVA, un dispositif ayant permis de les retrouver.

Peu d'espoir de retrouver des survivants

L'alerte avait été donnée à 11 heures dans un secteur situé à 2.100 mètres d'altitude. A 12h15, quatre personnes avaient été dégagées dont deux étaient décédées et une en état de réanimation, précisent les CRS de Courchevel, confirmant une information du Dauphiné Libéré.

Des pisteurs et des équipes cynophiles sont actuellement sur place ainsi que deux hélicoptères médicalisés, prêts à prendre en charge les victimes. Le CRS Emmanuel Dubost, a dit à BFMTV qu'il y avait "peu d'espoir" de trouver des personnes encore vivantes. Ce qu'à confirmé la ville de Tignes en milieu d'après-midi.

C'est le personnel de la station qui a vu la spectaculaire coulée de 400 mètres de large et donné l'alerte à 10h35 sur le secteur hors-piste de la Tovière, selon un communiqué.

Une plaque à vent s'est décrochée à la suite du passage de ce groupe de skieurs en vacances dans la station, a précisé celle-ci. C'est le plus grave accident survenu depuis le début de la saison de ski, qui a démarré tardivement cette année en raison d'un manque de neige avant la mi-janvier.

Un week-end meurtrier

Les Alpes ont connu une série de décès ce week-end puisque dimanche, deux skieurs sont morts en Haute-Savoie. Le premier, un skieur hors-piste, a été emporté par une coulée de neige dans le secteur de Praz-sur-Arly. Quelques heures plus tard, un autre skieur de La Clusaz, piégé dans une avalanche, n'a pu être ranimé.

Lundi, le risque d'avalanche était de 3 sur une échelle de cinq, selon la station. Depuis le début de la saison, il y a eu 13 accidents d'avalanche dans les Alpes et les Pyrénées qui ont fait au total trois morts. 

La saison dernière, il y avait eu 45 accidents faisant au total 21 morts. L'avalanche la plus meurtrière en France remonte au 18 janvier 2016, quand onze militaires avaient été emportés lors d'un entraînement sur une piste de Valfréjus (Savoie). Cinq avaient été tués sur le coup et un sixième était décédé quelques jours plus tard.

Tignes-Val d'Isère est une des plus importantes stations de ski des Alpes françaises dont le point culminant est situé à 3.456 mètres. Située dans le massif de la Vanoise, elle propose 480 hectares de piste balisées pour environ 80 remontées mécaniques, et 3.200 hectares hors-pistes.

>> Ci-dessous, un aperçu avant-après le décrochement de la plaque de neige

G.D. avec AFP