× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
De gauche à droite : la fratrie Tsarnaev, la fratrie Kouachi, et la fratrie El Bakraoui.
 

Qu'il s'agisse de partir en Syrie ou de passer à l'action terroriste, les cellules jihadistes comportent souvent des fratries, pour des motifs logiques et tactiques, selon psychiatres et psychologues spécialisés.

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
Votre réponse
Postez un commentaire