Mis à jour le

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Etonnant quand on sait qu'aux USA et j'en veut pour preuve l'affaire Zimmerman/Martin quand les faits sont suffisamment parlants la décision d'arrêter ou de laisser libre est prise immédiatement par la police. Ici on enferme d'abord, on discute ensuite. On a un état de droit d'un côté, un état de fonctionnaires de l'autre. Mais ne vous en faites pas, hein, on ne va voler que quelques semaines de liberté à la personne, et si c'est pas elle on la relachera sans même un mot d'excuse. Faut dire que grace à ces procédés la France est un pays qui ne connait pas l'insécurité. Mais au moins dans les greffes du tribunaux on fait 35h/semaine.

Votre réponse
Postez un commentaire