BFMTV

Sursis pour une famille originaire d'Ingouchie menacée d'expulsion

BFMTV

Une famille russe originaire d'Ingouchie avec cinq enfants, dont un bébé de 10 mois né en France, menacée d'expulsion, a obtenu un sursis en vue d'un réexamen de sa demande d'asile, a-t-on appris mercredi auprès de son avocat.

"La famille a été relâchée (mardi) vers 21h30 du centre de rétention du Mesnil-Amelot (Seine-et-Marne) et bénéficie d'un sursis de quelques jours, le temps que soient examinés les éléments nouveaux qu'elle fait valoir pour sa demande", a indiqué à l'AFP, Me Bruno Vinay.

Les ONG Mrap et RESF s'étaient émues mardi du sort de cette famille, vivant en France depuis mars 2008 et menacée de violences, selon elles, si elle était renvoyée dans la république russe dont elle est originaire.

Interpellée mardi à l'aube à son domicile, dans la région de Rennes, la famille avait été immédiatement transférée en région parisienne, où elle avait refusé d'embarquer à bord du vol qui devait la reconduire en Russie.

Il appartient désormais à l'Office français de protection des réfugiés et apatrides de réexaminer son dossier de demande d'asile, a expliqué Me Vinay.

S. C. avec AFP