Mis à jour le

Des perquisitions étaient en cours ce mardi au siège parisien de France Télécom-Orange, dans le cadre d'une plainte contre X déposée par le syndicat SUD-PTT. Cette action fait suite à la vague de suicides de salariés, a indiqué un porte-parole de l'opérateur. En avril 2010, une information judiciaire contre X pour "harcèlement moral" avait été ouverte au tribunal de grande instance de Paris, à la suite d'un rapport de l'inspection du Travail mettant en cause la politique de gestion du personnel et d'une plainte de SUD-PTT.

Votre opinion

Postez un commentaire