BFMTV

Statue et pots de fleurs volés: la tombe de Maëlys vandalisée en Isère

Maëlys a disparu dans la nuit du 26 au 27 août 2017, à Pont-de-Beauvoisin en Isère.

Maëlys a disparu dans la nuit du 26 au 27 août 2017, à Pont-de-Beauvoisin en Isère. - Romain Lafabregue - AFP

La mère de Maëlys, Jennifer de Araujo, demande aux voleurs de rapporter les ornements de la tombe de la petite fille. La statue avait été déposée en août dernier à l'occasion du deuxième anniversaire de sa mort.

La mère de Maëlys se dit "scandalisée". La tombe de sa fille, tuée le 27 août 2017 alors qu’elle avait à peine 8 ans, a été vandalisée: une statue représentant un ange et des chrysanthèmes récemment déposées ont été volées, selon une information de RTL. Bouleversée, Jennifer de Araujo implore les voleurs de rapporter la statuette. Elle l’avait installée sur la sépulture le 27 août dernier à l’occasion du deuxième anniversaire du meurtre de Maëlys pour lequel Nordahl Lelandais est mis en examen et maintenu en détention provisoire dans l'attente de son procès.

Elle affirme que les voleurs n’ont pas pu agir en ignorant qu’il s’agissait de la tombe de la petite fille puisque des photos d’elle y sont affichées et que son nom est inscrit sur la pierre tombale. La tante de Maëlys ainsi que des habitants de la Tour-du-Pin, où se trouve le cimetière, ont également fait part de leur effarement face à ces agissements.

"Abject"

"Il n'y a pas de mots pour qualifier un tel vol. Les parents de Maëlys ont déjà beaucoup souffert de la fin tragique de leur enfant. Pourquoi leur infliger un nouveau traumatisme en dérobant la statue d'un ange déposée sur la tombe de leur fille pour lui rendre hommage? C'est abject. Ignoble", glisse un habitant au Parisien.

D’après le quotidien, la mairie envisage de renforcer les rondes de la police municipale autour du cimetière, situé dans un endroit isolée de cette ville de l’Isère.

Ambre Lepoivre