BFMTV

Snowden va donner une téléconférence en France

Le lanceur d'alerte Edward Snowden s'exprimera depuis Moscou lors d'une téléconférence ouverte au public le 10 décembre prochain

Le lanceur d'alerte Edward Snowden s'exprimera depuis Moscou lors d'une téléconférence ouverte au public le 10 décembre prochain - The Guardian - AFP

L'ex-consultant de la NSA, qui avait révélé l'ampleur de la surveillance d'internet par les États-Unis, donnera sa première téléconférence publique en France le 10 décembre, lors de la journée internationale des droits de l'Homme.

Pour la première fois, Edward Snowden donnera une téléconférence ouverte au public en France. L'informaticien américain, à l'origine des révélations sur la surveillance d'internet par les États-Unis, s'exprimera le 10 décembre dans de la cadre de la Journée internationale des droits de l'Homme.

L'ex-consultant de l'Agence de sécurité américaine (NSA), qui a obtenu l'asile en Russie, participera depuis Moscou à un débat intitulé "Surveillance des données et respect de la vie privée", organisé à la Gaîté Lyrique à Paris, indique Amnesty International.

Edward Snowden avait déjà été consulté en France à distance. En avril et en juin, le lanceur d'alerte avait été entendu, via une liaison vidéo, par des députés de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe, une organisation paneuropéenne basée à Strasbourg. Mais ces deux interventions étaient beaucoup plus confidentielles, et non ouvertes au grand public.

"10 jours pour signer"

La journée du 10 décembre sera le point d'orgue de l'opération "10 jours pour signer", la campagne annuelle d'Amnesty pour la défense des droits de l'Homme, programmée du 3 au 12 décembre.

A cette occasion, l'organisation invite les citoyens à signer des pétitions en faveur de personnes dont les droits sont bafoués. Un prisonnier à Guantanamo, un journaliste porté disparu en Guinée, un transgenre victime de discrimination en Norvège et une militante chinoise torturée en détention figurent parmi les "12 situations emblématiques de personnes menacées" choisies par l'ONG et que le public est invité à soutenir.

"Des États-Unis au Vietnam en passant par la Norvège, la Syrie et l'Egypte", ces cas d'"injustices et de souffrances inutiles" justifient "l'importance d'une prise de conscience et d'une mobilisation internationale", estime Geneviève Garrigos, présidente d'Amnesty International France, dans le communiqué.

80 pays et 200 villes françaises

Outre l'envoi de lettres de soutien et la signature de pétitions sur le site 10jourspoursigner.org, "une mosaïque de regards", conçue à partir de photos de participants, sera exposée pour que ces personnes "ne sombrent pas dans l'oubli, et que justice leur soit rendue".

Parmi ces paires d'yeux, ceux de la chanteuse Emily Loizeau, qui donnera un concert à la Gaîté Lyrique. L'écrivain Laurent Gaudé, prix Goncourt 2004, l'humoriste et comédien François Morel et la réalisatrice Marie-Monique Robin, auteure du documentaire choc Le monde selon Monsanto, sont les autres parrains de la campagne. L'opération est organisée dans plus de 80 pays et 200 villes en France.

M.G. avec AFP