Sifflets, crachats, racisme: après l'attentat de Nice, la France risque-t-elle de chavirer dans la haine?

Mis à jour le
Des Niçois jettent des ordures à l'endroit où le terroriste a été abattu le 14 juillet
 

Manuel Valls hué, un mausolée-défouloir, une surenchère à droite, des propos racistes: après l'attaque qui a fait 84 morts à Nice et a endeuillé la France le 14 juillet, l'heure n'est pas à l'unité nationale. La haine et la colère ne se cachent plus, au risque d'une rupture.

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • Szikinio
    Szikinio     

    Absence de politique depuis des années, refus des mêmes qui condamnent le racisme mais à sens unique ... ils fabriquent ce qui se dévoile à chaque événement et qui ne semble pas prêt de s’arrêter car ils ne maîtrisent plus la situation et font subir à la population leurs in-com-pétences

  • beaudolo
    beaudolo     

    Hé, Céline Hussonnois-Alaya, il y a des commentaires qui arrivent, il faut les valiser, c'est pas fini le boulot!!!!!!

  • kiki76
    kiki76     

    VIVE la FRANCE Multiculturel .
    Elle l'a toujours été , elle le restera toujours .
    Ne pas juste voir les paroles de haine de tout bord .
    VIVE LA FRANCE

  • beaudolo
    beaudolo     

    Tout peut arriver quand l'état n'a plus d'autorité, quand il n'y a plus de "pilote à bord"! le redressement du pays en 2017 va être très compliqué il faudra beaucoup de courage et de fermeté à l'équipe qui succèdera aux guignols actuels!

  • kiki76
    kiki76     

    VIVE la FRANCE Multiculturel .
    Elle l'a toujours été , elle le restera toujours .
    Ne pas juste voir les paroles de haine de tout bord .
    VIVE LA FRANCE

  • vauban
    vauban     

    ce n'est pas parce qu'il y a des haineux à Nice que c'est pareil dans tout le pays
    il y a des endroits en France ou on est bien loin de ces polémiques absurdes !

Votre réponse
Postez un commentaire