BFMTV

Seine-et-Marne: des gendarmes organisent une cagnotte pour aider un homme ayant perdu sa femme, sa fille et sa mère en quelques mois

Les gendarmes ont procédé à de nombreuses auditions.

Les gendarmes ont procédé à de nombreuses auditions. - AFP

La cagnotte, lancée pour aider le trentenaire qui rencontre des difficultés financières, a déjà permis de récolter plus de 46.000 euros.

En l'espace de plusieurs mois, Benoît, 30 ans, qui habite la commune de Remauville (Seine-et-Marne) a perdu trois de ses proches: sa femme, sa fille et sa mère.

Une situation tragique qui a amené les gendarmes de son département à ouvrir une cagnotte pour aider cet homme, en difficultés financières, dans le paiement des obsèques de ses proches, expliquent-ils sur Twitter vendredi 5 juin. 

Veuf sans emploi

Benoît a perdu son épouse, Audrey, en octobre 2019, après s'être marié avec elle le 29 septembre 2018. Cette dernière, avec qui il partageait sa vie depuis plus de dix ans, est morte après avoir été admise en urgence en raison d'une infection post-opératoire.

Sans emploi, il s'est retrouvé seul pour élever leur fille Aurore. La mère de Benoît, Pascale, est alors devenue "un soutien capital pour son fils et sa petite fille", écrivent les gendarmes sur Twitter. Mais le 30 mai dernier, les deux femmes sont mortes dans un accident de la route à Poligny (Seine-et-Marne). 

Plus de 46.000 euros récoltés

"Benoît est désormais plus seul que jamais, dans une maison trop chargée de souvenirs négatifs, où il tentait de faire le deuil de son épouse et, aujourd'hui, celui de sa petite fille et de sa mère", expliquent les gendarmes de Seine-et-Marne, qui "lui rendent régulièrement visite". 

La cagnotte, lancée il y a seulement quelques jours, a déjà permis de récolter plus de 46.000 euros. 

Clément Boutin