BFMTV

Sécurité routière: la liste des médicaments dangereux bientôt actualisée

-

- - -

La liste des médicaments dont la consommation peut être dangereuse au volant, et qui nécessitent donc un message d'avertissement, sera bientôt revue, a annoncé jeudi la sécurité routière, après qu'une récente étude a pointé du doigt l'inefficacité de ce système.

"Il faut maintenir en vie le système des pictogrammes qui reste efficace", a plaidé auprès le Délégué interministériel en charge de la sécurité routière Emmanuel Barbe. La Sécurité routière, avec l'agence du médicament, "remet à jour la liste des médicaments qui doivent être soumis aux pictogrammes", a-t-il ajouté, annonçant une prochaine "campagne de sensibilisation auprès des médecins et des pharmaciens pour qu'un rappel des pictogrammes soit fait".

L'efficacité de ce système contestée

"S'il y a une suspicion lors d'un accident routier, l'agent de police, sous l'autorité du procureur de la République, peut toujours demander des analyses toxicologiques", a rappelé Christian Barbe, qui a toutefois souligné que contrôler tous les conducteurs avec des prises de sang était "impossible".

Les pictogrammes colorés destinés à identifier les médicaments les plus à risque pour la conduite d'un véhicule n'ont pas permis de réduire le nombre d'accidents de la route liés à ces médicaments en France, selon une étude publiée lundi par la revue British Journal of Clinical Pharmacology. Selon une précédente étude de l'Inserm, la prise de médicaments à risque serait responsable de 3 à 4 % de l'ensemble des accidents de la circulation en France.

la rédaction avec AFP