× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Mis à jour le

Votre opinion

Postez un commentaire

13 opinions
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    A votre avis un hopital ça fait plus ou moins de 20m² avec plus ou moins d'une demi douzaine de personnes ?

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Pourquoi pas d'armes ? On fait assez confiance au personnel médical pour leur confier la vie des gens et tout un tas d'outils et de produits hyper dangereux, mais ils sont trop irresponsables ou trop c*ns pour avoir des armes ?

  • gazette30
    gazette30     

    @FLAADERCHE07 ; alors expliquez pourquoi cette agression ... et le vigile : au chiot?????????????????????

  • yourifi
    yourifi     

    dans les textes, oui...la riposte doit etre proportionnelle a l'agression. donc devinez qui est systematiquement accusé d'avoir "trop" riposté, puisque nous sommes formés à gerer....

  • FLAADERCHE07
    FLAADERCHE07     

    NON en aucun cas pas d'armes sauf les policiers ou gendarmes
    chez nous aux urgences nous avons 2 vigiles de vrais GORILLES et cela
    suffit amplement pour y avoir assister quand un patient entre et qu'il a
    un comportement suspecte il ai de suite repérer et un des vigile ne le lâche
    plus des yeux

  • gazette30
    gazette30     

    chez moi je pense qu'il n'y aurait pas de danger si aucune flamme à proximité et en milieu hospitalier (à moins d'être dans les chambres) je ne vois pas où serait le danger???? maintenant pour les appareils de valeur, il n'y en a pas dans l'accueil ou le hall des urgences, allez voir!!!!!!!!! mais je peux me tromper

  • boris2748
    boris2748     

    Pour connaître l'efficacité de ces produits en milieu fermé faites l'expérience chez vous et après vous comprendrez qu'en milieu médicalisé le gaz lacrymogène n'a pas sa place.

  • boris2748
    boris2748     

    Ce que vous dites est faux. Tout le monde bénéficie de la légitime défense.

  • ESTUAIRE
    ESTUAIRE     

    PAUVRE FRANCE !! mais qu'est qu'il y a comme "débiles" !

  • 66VEVE
    66VEVE     

    pour info il est interdit aux militaires victimes d'agression de se défendre efficacement car ils ne bénéficient pas soi disant de l'excuse de légitime défense - à méditer et oui il faudrait renforcer sérieusement la sécurité aux services d'urgences et ne pas avoir d'état d’âme - après tout les agresseurs bénéficieraient plus rapidement de soins

Lire la suite des opinions (13)

Votre réponse
Postez un commentaire