BFMTV

Saint-Denis: près de 300 personnes évacués d'un campement rom

BFMTV

Un campement rom dans lequel vivaient près de 300 personnes a été évacué jeudi matin à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Le campement, installé sur un terrain privé à proximité de la Seine, a été évacué dans le cadre d'un arrêté municipal de la mairie communiste de Saint-Denis. "L'opération s'est déroulée sans incident", a indiqué la police.

La mairie de Saint-Denis avait demandé l'expulsion du campement en raison, selon elle, de la dangerosité du site. Elle se fondait sur un rapport de la police municipale indiquant que sur le terrain se trouvait un bâtiment vétuste susceptible de s'effondrer. 

"On crée des crises humanitaires les unes après les autres: il y a deux semaines et demie, c'était Bobigny, maintenant, c'est Saint-Denis", a réagi Saimir Mile, le président de la Voix des Roms. Pour le président de cette association de défense des Roms, ces arrêtés "prouvent qu'il y a une volonté politique de l'Etat et des communes de chasser les Roms". Il a souligné que les habitants de ce campement évacué, qu'ils occupaient depuis la fin de septembre, n'ont aucune solution de relogement.

A. G. avec AFP