BFMTV

Revivez le direct de Bourdin & Co du 17 avril

De 7h à 9h suivez en direct la matinale de Jean-Jacques Bourdin sur RMC.fr

De 7h à 9h suivez en direct la matinale de Jean-Jacques Bourdin sur RMC.fr - -

Ce mercredi, Jean-Jacques Bourdin est revenu sur l’interview exclusive de Jérôme Cahuzac sur RMC et BFMTV avec le neuropsychanaliste André Bonaly et le directeur de l'information de Mediapart Edwy Plenel. Christian Jacob a réagi sur le mariage pour tous, et le président des parents d’élèves d'une école de Sevran nous a raconté son inquiétude après la découverte de plusieurs seringues dans une école. A 8h35, Jean-Jacques Bourdin recevait Bruno Le Maire.

Invités, témoignages, débats... retrouvez ici tous les moments forts de Bourdin & Co ce mercredi sur RMC :

9h - Merci à tous d’avoir suivi le live de Bourdin & Co ce matin, n’hésitez pas à poursuivre les débats en réagissant ci-dessous ! Rendez-vous demain dès 7h !

A 8h35, Jean-Jacques Bourdin reçoit Bruno Le Maire, député UMP de l’Eure, pour revenir sur l’affaire Cahuzac, le non cumul des mandats, la moralisation de la vie politique et le mariage pour tous.

8h25 - C'est l'heure du parti pris, la chronique d’Hervé Gattegno : Cahuzac, de la dignité dans l’indignité

André Bonaly, mathématicien et neuropsychanaliste

En exclusivité sur RMC et BFMTV, Jérôme Cahuzac évoquait mardi soir « sa part d’ombre » qu’il a tenté de « repousser » tout au long de sa carrière. Analyse avec le mathématicien et neuropsychanaliste André Bonaly.

8h21 - André Bonaly : « Trois personnes doivent lui pardonner : le ministre des Finances, le Premier ministre, et le président. Les autres, ce n’est pas grave. A une époque où on nous demande des efforts, il faut être adulte. Mais sur une histoire comme celle-ci, Cahuzac nous demande d’être enfant ».

8h19 - André Bonaly : « Le discours était préparé, bien récité, sans aucune émotion, simplement appris par cœur. Le discours n’était pas fait que par lui. En utilisant le mot « folle », c’est un discours reconstruit pour nous faire croire à une certaine vérité. Il y a aussi les termes « faute » et « pardon » souvent utilisés : on doit pardonner comme à un enfant. Il nous a pris pour des enfants. Il y a quelques années, on nous disait « je suis responsable mais pas coupable ». Hier, il n’y avait plus de responsable, que des fautes à pardonner ».

Christian Jacob, président du groupe UMP à l’Assemblée nationale

« La messe est dite », estime le député UMP Philippe Gosselin à propos du mariage pour tous, dont le vote solennel à l’Assemblée nationale devrait se faire d’ici la fin du mois. Le président du groupe UMP à l’Assemblée nationale réagit à cette actualité ainsi qu’à l’affaire Cahuzac, qui s’est exprimé en exclusivité sur RMC et BFMTV.

A propos du mariage pour tous :
7h48 - Christian Jacob : « Tant que la loi n’est pas promulguée, les choses ne sont pas terminées. Je pense qu’il faut réécrire cette loi. Nous sommes pour l’union civile qui permet à un couple d’homosexuels de pouvoir officialiser leur union, s’il le faut devant un officier d’état civil, et qui permet de protéger leurs droits. Si on revient au pouvoir, je souhaite qu’on mette en place l’alliance civile ».

A propos de la moralisation de la vie politique et la publication du patrimoine :
7h43 - Christian Jacob : « Je suis totalement contre la publication du patrimoine. Il ne faut pas stigmatiser de cette manière. On fait déjà des déclarations de patrimoine. Il y a des moyens de contrôle, peut-être qu’il faut les renforcer, mais on tombe dans le voyeurisme. On a une indemnité représentative de mandat, et chaque parlementaire l’utilise comme il l’entend. La transparence n’est pas un but en soi. Jusqu’où on va aller ? Ces déclarations sont obligatoires quand vous prenez et quittez votre mandat, et si une plainte est déposée, elle est transmise à la justice. La question peut se poser pour les magistrats, pour les journalistes ! »

A propos de l’interview de Jérôme Cahuzac sur RMC et BFMTV :
7h41 - Christian Jacob : « Maintenant, ça relève de la justice. Mais il y a toujours des zones d’ombre : est-ce que l’administration fiscale a été instrumentalisée ? Depuis quand savait Pierre Moscovici ? Quand l’administration fiscale interroge les autorités suisses, pourquoi est-ce qu’on pose la question uniquement sur un seul organisme bancaire, pourquoi on ne prend qu’une petite période 2006-2013 ? Qui a tenu le stylo ? Pierre Moscovici, le Premier ministre, un autre ? »

7h25 - C'est l'heure des Coulisses de la politique, avec Jean-François Achilli : Jérôme Cahuzac, le jour d'après.

Brahim Kechkeche, président des parents d’élèves d’une école de Sevran

Dans une école municipale de Sevran, en Seine-Saint-Denis, deux fillettes ont été piquées par une seringue trouvée dans la cour de l’école, et 9 enfants au total l’ont manipulé. Il s’agit de la troisième fois qu’une seringue est retrouvée dans l’établissement, alors que des toxicomanes se piquent à proximité. Brahim Kechkeche, président des parents d’élèves de cette école, souhaite que des mesures soient prises pour éviter tout nouveau risque.

7h21 - Brahim Kechkeche : « L’école est dans une cuvette, à côté un endroit couvert, il y a des toxicomanes, d’autres viennent faire leurs besoins. C’est un ras-le-bol, l’inquiétude, la colère. Espérons que les enfants n’auront rien. Le souci, c’est que ça ne se reproduise plus ».

7h19 - Brahim Kechkeche : « Il y a déjà eu une seringue trouvée sur le parking, une autre dans la cour. Le problème avait déjà été soulevé, les enseignants avaient demandé d’obturer les grilles ».

Edwy Plenel, directeur de publication de Mediapart

Le site Mediapart a été le premier à révéler le compte en Suisse de Jérôme Cahuzac. Edwy Plenel, le directeur de publication du site d’information, revient sur cette révélation et sur ce qu’il pense de l’interview exclusive de RMC et BFMTV mardi soir.

7h11 – Edwy Plenel : « Au sein du gouvernement, ceux qui soutenaient monsieur Cahuzac soutenaient le mensonge. Pourquoi 20 ans de compte en Suisse ? Qu’est-ce que cela cache ? Monsieur Cahuzac n’a toujours pas été entendu sur le fond. Nous allons voir ce qu’il en est vraiment, et si monsieur Cahuzac n’a pas menti pour lui seul, mais pour d’autres intérêts ».

A propos de l’interview de Jérôme Cahuzac sur RMC et BFMTV :
7h10 – Edwy Plenel : « C’était de la communication, l’ennemi de l’information, par les mêmes hommes que ceux qui conseillent Dominique Strauss Kahn. Il aurait fallu lui demander si les laboratoires pharmaceutiques, en 1992, le payaient sur un compte en Suisse ».

Bonjour à tous, il est 7h, l'heure de se retrouver pour suivre pendant deux heures ensemble la matinale de Jean-Jacques Bourdin.

Mathias Chaillot avec Jean-Jacques Bourdin