Des étudiants participant à une assemblée générale à l'université de Strasbourg, le 4 février 2009 (photo d'illustration). - Patrick Hertzog - AFP
 

Depuis le mois de mai 2018, la plateforme Studocu, créée aux Pays-Bas, a fait son apparition en France. Elle permet aux étudiants de gagner de l'argent en publiant leurs prises de notes. Face à cette pratique, des professeurs s'élèvent et dénoncent une violation de leur propriété intellectuelle.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire