BFMTV

Pâques: tour d'horizon des traditions bizarres

En Hongrie, la tradition veut que le lundi de Pâques, les garçons arrosent les filles.

En Hongrie, la tradition veut que le lundi de Pâques, les garçons arrosent les filles. - Attila Kisbenedek - AFP

De la soupe aux tripes aux scènes d'arrosage ou de crucifixion, chacun voit Pâques à sa porte. Découvrez ici les coutumes les plus étonnantes de ce week-end pascal.

Si, en France, fêter Pâques revient souvent à chercher à quatre pattes des œufs en chocolat dans le jardin de Mamie et à passer ensuite des heures à table devant un agneau rôti bordé de flageolets, il n'en est pas de même partout dans le monde. Certains pays continuent de perpétuer la tradition de Pâques à leur façon, ce qui peut donner lieu à des coutumes parfois... surprenantes. Voici les meilleures. 

Pâques déguisé en personne âgée

Dans les pays scandinaves, Pâques ressemble un peu à Halloween. C’est le cas en Suède et en Finlande, où les enfants font du porte-à-porte déguisés en vieilles femmes ou en sorcières avec un balai et un panier pour récolter des confiseries. Leur tenue se compose d'une longue jupe, d'un foulard bien serré autour de la tête. Deux ronds rouges et des tâches de rousseur sur les joues viennent compléter cette charmante panoplie.

Des enfants célébrant Pâques en Suède.
Des enfants célébrant Pâques en Suède. © Flickr - CC - Uppmus

Pâques dans les rues en chapeau pointu

En Espagne, cette fête chrétienne est prise très au sérieux. Pendant la semaine sainte, de nombreuses processions sont organisées dans tout le pays et il est courant de croiser des pénitents coiffés d'un capirote, ce chapeau pointu en forme de cône. 

Une procession à Madrid
Une procession à Madrid © Gérard Julien - AFP

Pâques avec une bonne soupe aux tripes

Pas de bol, si vous vous trouvez en Grèce au moment de Pâques, vous aurez probablement droit à la traditionnelle soupe appelée Magiritsa. Elle se compose essentiellement de tripes, des poumons et du coeur de l'agneau. 

La soupe traditionnelle grecque servie à Pâques.
La soupe traditionnelle grecque servie à Pâques. © Flickr - CC - K

Pâques avec un petit hot dog à l'iguane

A Pâques, les catholiques pratiquants sont censés ne pas manger de viande rouge. Mais pour contourner l'interdiction religieuse, les Nicaraguayens ont trouvé la solution: manger de l'iguane. Accompagné d'oeufs du reptile, il est servi dans un pain à hot dog.

L'iguane est servi au moment de Pâques au Nicaragua
L'iguane est servi au moment de Pâques au Nicaragua © Flickr - CC - Adrien Sifre

Pâque en brûlant un épouvantail

Au Brésil ou au Venezuela, on confectionne des épouvantails à l'effigie de Judas, l'apôtre qui a trahi Jésus. Ils sont ensuite pendus dans les rues puis détruits. Il arrive ainsi de croiser des "Judas" à l'effigie d'hommes politiques. Histoire de se défouler un peu.

Pâques à coups de seaux d'eau sur les filles

En Hongrie et en Pologne, il est de tradition d'arroser les filles à l'aide de grands seaux d'eau tous les lundis de Pâques. Une coutume vieille de près de 2.000 ans qui est censée apporter la fertilité, l'eau étant le symbole de la vie dans ces deux pays. Ce jour y est d'ailleurs appelé à juste titre "le lundi mouillé".

Pâques crucifié en public

Probablement la tradition la plus choquante. Chaque Vendredi Saint, des catholiques philippins n'hésitent pas à rejouer les dernières heures de la vie de Jésus en allant jusqu'à se faire littéralement clouer sur une croix. Un acte désapprouvé par l'Eglise du pays.

Un pélerin philippin rejouant pour de vrai les dernières heures de Jésus-Christ.
Un pélerin philippin rejouant pour de vrai les dernières heures de Jésus-Christ. © Noel Celis - AFP