BFMTV

Religions - Page 20

Polémique du burkini: "Se baigner habillé en France n'est pas interdit", Patrick Mennucci

Polémique du burkini: "Se baigner habillé en France n'est pas interdit", Patrick Mennucci

La polémique enfle autour de l'association Smile13. Elle organise à la rentrée un événement réservé aux femmes voilées et aux enfants, au parc aquatique des Pennes-Mirabeau. Sur la brochure, il est bien indiqué que les garçons de plus de 10 ans ne seront pas autorisés et le dress code est très strict. Les tenues recommandées sont le burkini ou le jilbab de bain. Chez certains élus, l'initiative ne passe pas. La mairie de la commune s'apprête notamment à prendre un arrêté pour interdire l'événement. Pour Patrick Mennucci, député PS des Bouches-du-Rhône, "cette activité n'est pas contraire à la morale, pas contraire aux bonnes moeurs, donc on n'a pas besoin de polémiquer". - BFM Story, du jeudi 4 août 2016, présenté par Alain Marschall, sur BFMTV.

Obsèques du père Hame: "Le message était extrêmement fort", Emmanuelle Cosse

Obsèques du père Hame: "Le message était extrêmement fort", Emmanuelle Cosse

La cathédrale de Rouen a accueilli en début d'après-midi les obsèques solennelles du père Jacques Hamel, assassiné il y a une semaine dans son église au nom de Daesh. Près de 2000 personnes, dont le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, se sont rassemblées pour lui rendre un dernier hommage. La messe a été célébrée par l'archevêque de Rouen, Mgr Dominique Lebrun. Ce dernier a tenu à saluer la présence de fidèles des communautés protestantes, juives et musulmanes, "très marquées et déjà décidées à s'unir pour plus jamais ça". Invitée sur notre antenne, Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l'Habitat durable, est revenue sur les obsèques du père Hamel. "Le message était extrêmement fort. Ça doit nous apprendre quelque chose sur le vivre ensemble", a-t-elle déclaré. - BFM Story, du mardi 2 août 2016, présenté par Alain Marschall, sur BFMTV.

Lutte contre le terrorisme: Alain Juppé veut une "riposte sans faille"

Lutte contre le terrorisme: Alain Juppé veut une "riposte sans faille"

Après Manuel Valls ou encore Nicolas Sarkozy, Alain Juppé a également avancé ses propositions pour lutter contre le terrorisme, quelques jours après l'attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray. Il a défini la ligne à laquelle il entend se tenir: "Pas d'angélisme et pas de surenchère." L'ancien Premier ministre qui brigue l'Élysée s'est ainsi prononcé en faveur de l'instauration un délit pour les individus s'étant rendu ou ayant tenté de se rendre en Syrie. Il a également proposé de rétablir la double peine et construire 10 000 places de prison supplémentaires. - Avec: Bruno Jeudy, rédacteur en chef à Paris Match. Et Jérémy Brossard, journaliste politique à BFMTV. - BFM Story, du vendredi 29 juillet 2016, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV.

Le CFCM appelle les musulmans à se rendre à la messe ce dimanche

Le CFCM appelle les musulmans à se rendre à la messe ce dimanche

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a appelé ce jeudi, responsables de mosquées, imams et fidèles, à se rendre dimanche à la messe en solidarité avec les chrétiens de France. Une initiative pour exprimer "solidarité et compassion" après "le lâche assassinat" d'un prêtre à Saint-Étienne-du-Rouvray mardi matin. Suite à cet événement, le Premier ministre Manuel Valls s'était dit "favorable" à une interdiction temporaire du financement étranger des mosquées, souhaitant "inventer une nouvelle relation" avec l'islam de France. - Avec: Abdallah Zekri, secrétaire général du Conseil français du culte musulman (CFCM) et président de l'Observatoire national contre l'islamophobie. Et Dominique Rizet, consultant police-justice BFMTV. - BFM Story, du vendredi 29 juillet 2016, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV.

Attentat à Nice: "Le motif religieux ne paraît pas ancien, d'après ce que disent les proches", Jean-Pierre Bouchard

Attentat à Nice: "Le motif religieux ne paraît pas ancien, d'après ce que disent les proches", Jean-Pierre Bouchard

L'un des hommes interpellés vendredi et placé en garde à vue a indiqué aux enquêteurs que le tueur présumé qui a fait au moins 84 morts à Nice se serait radicalisé récemment. Une information qui va dans le sens de la déclaration de Bernard Cazeneuve. Samedi midi, le ministre de l'Intérieur a précisé que Mohamed Lahouaiej Bouhlel se serait "radicalisé très rapidement". Notons que l'attentat de Nice a été revendiqué ce samedi par Daesh. - Avec: Jean-Pierre Bouchard, psychologue et criminologue. Ainsi que Frédéric Encel, docteur en géopolitique et maître de conférence à Sciences Po Paris. - Edition spéciale sur l'attaque à Nice, du samedi 16 juillet 2016, présentée par Gaël Giordana et Lucie Nuttin, sur BFMTV.

Attentat à Nice: l'un des gardés à vue a évoqué une "récente radicalisation" du chauffeur (2/2)

Attentat à Nice: l'un des gardés à vue a évoqué une "récente radicalisation" du chauffeur (2/2)

L'un des hommes interpellés vendredi et placé en garde à vue a indiqué aux enquêteurs que le tueur présumé qui a fait au moins 84 morts à Nice se serait radicalisé récemment. Une information qui va dans le sens de la déclaration de Bernard Cazeneuve. Samedi midi, le ministre de l'Intérieur a précisé que Mohamed Lahouaiej Bouhlel se serait "radicalisé très rapidement". - Avec: Amélie Boukobza, docteur en psychopathologie clinique, spécialiste du jihadisme, psychologue au sein de l'association niçoise de déradicalisation "Entr'autres". Pascal Popelin, député PS de Seine-Saint-Denis, rapporteur de la loi antiterroriste et rapporteur état d'urgence. Sarah-Lou Cohen, chef du service police justice de BFMTV. Et Jérémy Brossard, journaliste politique de BFMTV. - Edition spéciale sur l'attaque à Nice, du samedi 16 juillet 2016, présentée par Gaël Giordana et Lucie Nuttin, sur BFMTV.

Attentat à Nice: Qu'est-ce que la réserve opérationnelle ?

Attentat à Nice: Qu'est-ce que la réserve opérationnelle ?

Deux jours après l'attentat de Nice, Bernard Cazeneuve a annoncé vouloir renforcer la présence des forces de sécurité sur l'ensemble du territoire. Pour cela, il va mettre en œuvre, comme annoncé par François Hollande la veille, la réserve opérationnelle. Celle-ci est sera composée de 12 000 personnes. Mais le ministère de l'Intérieur a également lancer un appel aux volontaires afin de rejoindre cette force citoyenne. Mais de quoi s'agit-il exactement ? - Éléments de réponse avec: Dominique Trinquand, expert militaire, ancien chef de la mission militaire française à l'ONU. - Edition spéciale sur l'attaque à Nice, du samedi 16 juillet 2016, présentée par Gaël Giordana et Lucie Nuttin, sur BFMTV.

Attentat à Nice: "L'idée du ministre, c'est de renforcer la réserve, dans les forces de police, directement utilisable", Patrick Dutartre

Attentat à Nice: "L'idée du ministre, c'est de renforcer la réserve, dans les forces de police, directement utilisable", Patrick Dutartre

À la suite de l'attentat de Nice, la France va mobiliser sa réserve opérationnelle pour renforcer la sécurité sur tout le territoire. Pour cela, Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur, a lancé un appel aux volontaires afin de rejoindre cette force citoyenne. - Avec: Patrick Dutartre, ancien général de l'armée de l'air. - Edition spéciale sur l'attaque à Nice, du samedi 16 juillet 2016, présentée par Lucie Nuttin et Gaël Giordana, sur BFMTV.

Attentat à Nice: Qu'est-ce que la réserve opérationnelle ?

Attentat à Nice: Qu'est-ce que la réserve opérationnelle ?

Deux jours après l'attentat de Nice, Bernard Cazeneuve a annoncé vouloir renforcer la présence des forces de sécurité sur l'ensemble du territoire. Pour cela, il va mettre en œuvre, comme annoncé par François Hollande la veille, la réserve opérationnelle. Celle-ci est sera composée de 12 000 personnes. Mais le ministère de l'Intérieur a également lancer un appel aux volontaires afin de rejoindre cette force citoyenne. Mais de quoi s'agit-il exactement ? - Éléments de réponse avec: Dominique Trinquand, expert militaire, ancien chef de la mission militaire française à l'ONU. - Edition spéciale sur l'attaque à Nice, du samedi 16 juillet 2016, présentée par Gaël Giordana et Lucie Nuttin, sur BFMTV.

Attentat à Nice: "La radicalisation doit être combattue avec intelligence", Boubekeur Mekri

Attentat à Nice: "La radicalisation doit être combattue avec intelligence", Boubekeur Mekri

Deux jours après l'attentat de Nice, Bernard Cazeneuve a annoncé vouloir renforcer la présence des forces de sécurité sur l'ensemble du territoire. Interrogé par BFMTV, Général Vincent Desportes, ancien directeur de l'École de guerre et professeur de stratégie à Sciences PO, a souligné que "la réserve représente une quantité importante d'hommes mais elle n'est pas immédiatement utilisable". Le ministre de l'Intérieur a également déclaré ce samedi que l'auteur de l'attentat survenu à Nice "se serait radicalisé très rapidement". Pour Boubekeur Mekri, recteur de la mosquée Al Forqane (à l'Est de Nice), président du conseil du culte musulman en PACA et membre de l'association de déradicalisation "Entr'autres", "la radicalisation doit être combattue avec intelligence et non pas par des petites récupérations ou avec une courte vue". - Edition spéciale sur l'attaque à Nice, du samedi 16 juillet 2016, présentée par Lucie Nuttin et Gaël Giordana, sur BFMTV.