BFMTV

Altercation dans un magasin autour d'un niqab

-

- - -

Deux femmes, dont l'une était intégralement voilée, en sont venues aux mains samedi dernier dans un magasin de chaussures de Trignac, en Loire-Atlantique. Chacune a porté plainte.

La scène se déroule samedi après-midi dans un magasin de vêtements et chaussures de la zone commerciale de Trignac, en banlieue de Saint-Nazaire.

Ce jour là, deux femmes se croisent. L'une, avocate à Saint-Nazaire, accompagnée de sa fille. L'autre, Elodie, qui porte un niqab. En quelques minutes, les choses vont s'envenimer jusqu'à finir en bagarre.

Elodie, 26 ans (qui précise qu'elle s'est convertie à l'Islam à 19 ans) témoigne sur RMC:

« Je faisais les courses, voilée, avec le père de mes trois petites filles Nous étions en train de sortir du magasin lorsque nous avons croisé deux femmes, dont une d'un certain âge. Soudain, elles ont clairement proféré à mon égard des propos racistes. C'était "regarde-moi Bélphégore" (personnage mystérieux de la série Le fantôme du Louvre), "ici on est en France" ou encore "retourne dans ton pays"»

« Le père de mes enfants, dont je suis séparée, leur a dit que j'étais française et que j'étais dans mon pays. Mais ça s'est envenimé. La plus jeune m'a foutu une baffe, je la lui ai rendue. Alors la plus âgée s'est agrippée à mon voile jusqu'à l'arracher complètement. Les vendeuses ont essayé de la retenir, et puis petit à petit, ça s'est calmé »

« Ca a été très choquant pour moi et pour mes enfants qui assistaient à la scène. En ce moment, je ne peux plus sortir seule, j'ai peur. C'est pourquoi le papa de mes filles m'accompagnait ce jour-là ».

C'est la police qui viendra finalement mettre un terme à l'altercation. Les protagonistes sont amenées au commissariat. Bilan: chacune a décidé de porter plainte. Elodie pour injure à caractère racial, ethnique et religieux. La mère et sa fille, elles, pour violence.

bourdinandco