BFMTV

Quelques milliers de manifestants à Paris pour la régularisation des sans-papiers

Les manifestants sont partis en début d'après-midi de la place de la Nation pour rallier la place Stalingrad, à Paris, à l'appel de plusieurs collectifs et de la Marche des solidarités.

Quelques milliers de personnes, dont de nombreux Maliens, ont manifesté ce samedi à Paris pour la régularisation des sans-papiers et un logement pour tous.

Partis en début d'après-midi de la place de la Nation pour rallier la place Stalingrad dans l'est de la capitale à l'appel de plusieurs collectifs et de la Marche des solidarités, de nombreux manifestants arboraient une pancarte jaune avec le dessin d'un homme poing levé. "Régularisation des sans papiers. Fermeture des Cra (Centres de rétention administrative, ndlr). Logement pour tout.e.s", pouvait-on lire.

"Je ne peux pas travailler parce que je n'ai pas de papiers"

Babacar Sall, arrivé du Sénégal voici 3 ans, manifeste pour la première fois. "On n'a pas de papier. Pour manger, c'est un problème. Parfois je fais un peu de travail au noir, mais c'est tout. J'aide les gens à déménager, ou je fais de la plomberie. Dès qu'on me propose un travail je le prends", dit cet homme de 42 ans qui vit à Montreuil.

"Avant je travaillais avec les papiers de quelqu'un mais il me prenait trop d'argent", ajoute cet homme qui a laissé au Sénégal sa femme et sa fille. "Parfois je leur envoie 20 euros parfois 30 dès que je peux".

Venu du Mali, Tidiani Diagouraga est lui arrivé en 2018 en France. "C'est dur au Mali, à cause de la guerre. Je suis venu ici pour travailler. Mais je ne peux pas travailler parce que je n'ai pas de papiers", résume cet homme de 36 ans. Pour Hassan, un Marocain en France depuis huit ans, "les sans-papiers participent à l'économie de la France". Lui est pizzaiolo à Paris et paie des impôts. "Je suis là pour être régularisé. Avec des papiers, je pourrai acheter une voiture, avoir un logement plus facilement", conclut-il.

Des rassemblements pour la régularisation des sans-papiers sont aussi prévus samedi dans plusieurs villes (Marseille, Lyon, Rennes, Lille, Toulouse, Grenoble, Strasbourg, Nantes...).

Cy.C avec AFP