BFMTV

PV : vers une hausse des amendes de stationnement

les PV pourraient passer de 17 à 35 euros.

les PV pourraient passer de 17 à 35 euros. - -

Le gouvernement envisage une hausse des amendes pour permettre aux collectivités locales de contribuer au financement du Grand Paris pour lequel il manque 2 milliards d'euros. « Ça va pénaliser les gens modestes », prévient 40 millions d'automobilistes.

Et si le PV de stationnement passait de 17 à 35 euros ? C’est ce qui semble se profiler à l’horizon. En effet, il faut trouver deux milliards d'euros supplémentaires pour financer la modernisation et le développement des transports franciliens existants. 1 milliard doit être affecté au prolongement du RER E vers Nanterre, le 2nd milliard allant aux autres projets. Quant au "supermétro" du grand Paris, estimé dans un premier temps à 20 milliards d'euros, il a été réévalué à 29,5 milliards d'euros même si le gouvernement prévoit d'économiser 3 milliards. Jean-Marc Ayrault a donc eu une idée: les amendes de stationnement pourraient passer de 17 à 35 euros. Autre hypothèse, une dépénalisation de ces amendes, ce qui signifie que le montant ne serait plus fixe mais décidé par les collectivités locales.

« Rendre l’amende dissuasive »

Denis Beaupin, député Europe Écologie Les Verts de la 10e circonscription de Paris est totalement favorable à cette hausse des PV de stationnement qu’il juge indispensable pour financer les transports publics. « L’intérêt de mettre en place des amendes plus importantes, c’est de rendre dissuasive l’amende et donc à payer le stationnement. Soit les gens payeront le stationnement qui financera le transport public et s’ils ne payent pas il y aura une amende qui fera des recettes pour les collectivités pour le transport public. De toute façon s’il n’y a pas assez de transports publics il y aura plus de monde en voitures donc des embouteillages. Les gens ont donc intérêt à plus de transports publics ».

« On va encore pénaliser les gens modestes »

De son côté, Daniel Quéro, président de 40 millions d'automobilistes est totalement contre cette idée d’augmenter les tarifs des PV de stationnement. Pour lui c’est une mesure discriminatoire. « En dix ans, il y a eu une suppression de 30% du nombre de parkings. Les parkings en souterrain sont extrêmement chers. On va encore pénaliser les gens modestes qui ont du mal se garer. On essaye de rejeter en dehors de Paris des gens qui n’ont pas d’autres solutions pour aller travailler car bien souvent, ils viennent de la banlieue ».

Tugdual de Dieuleveult avec A.Roger