BFMTV

Puteaux: les cartables roses et bleus font polémique

Distribution de cartables roses pour les filles, bleus pour les garçons par la ville de Puteaux. Une initiative qui a fait réagir.

Distribution de cartables roses pour les filles, bleus pour les garçons par la ville de Puteaux. Une initiative qui a fait réagir. - Capture d'écran Intagram - @docshadok

La ville de Puteaux offre comme chaque année aux enfants de la ville un cartable. Seulement à la rentrée 2014, ceux-ci sont roses pour les filles et bleus pour les garçons. Un choix genré qui a du mal à passer...

Quand la distribution de matériel scolaire tourne à la polémique. Samedi dernier, la ville de Puteaux, dans les Hauts-de-Seine, a distribué à ses 4.500 écoliers, des cartables roses pour les filles, bleus pour les garçons.

Un manuel pour fabriquer des bijoux était également glissé dans la sacoche des filles, tandis qu'un kit pour construire un robot était offert dans celle des garçons.

"Une provocation"

Si l'initiative aurait pu faire l'unanimité, en période de crise, elle est pourtant décriée par certains, rappelant un contexte tendu à la suite de l'abandon de l'ABCD Egalité et de la polémique suscitée par la théorie du genre. 

"Un gâchis d'argent public"

D'autres se demandent si ce geste est bien raisonnable. L'élu d'opposition Christophe Grébert (MoDem) dénonce ainsi un coût de l'opération beaucoup trop onéreux, 300.000 euros, selon lui.

"Un coup de pouce pour les parents"

Pour la maire UMP de la ville, Joëlle Ceccaldi-Raynauld, il s'agit de "polémiques stériles", préférant mettre en avant "un coup de pouce bienvenu aux parents" à l'heure de la rentrée. Car l'initiative n'est pas nouvelle: "Ça fait au moins quinze ans qu'on fait ça", assure-t-elle au Figaro.

Mélanie Godey