Mis à jour le

Philippe Poutou, l'ancien candidat NPA à la présidentielle, a réagi au suppressions de postes annoncées ce matin par le PDG de PSA. Il a dit espérer que "la colère allait l'emporter" et que cela lancerait un "appel à la mobilisation".

Votre opinion

Postez un commentaire