BFMTV

Propos homophobes de M. Campion: la mairie de Paris demande l'annulation de son marché de Noël

Des élus parisiens demandent l'annulation du marché de Noël de Marcel Campion aux Tuileries après ses propos homophobes.

Des élus parisiens demandent l'annulation du marché de Noël de Marcel Campion aux Tuileries après ses propos homophobes. - Joël Saget - AFP

Suite au tollé provoqué par les propos homophobes de Marcel Campion, la mairie de Paris demande au musée du Louvre et à la ministre de la Culture d'annuler son marché de Noël qui doit se tenir en fin d'année aux Tuileries.

A peine créé, le marché de Noël des Tuileries déjà supprimé? La mairie de Paris réclame ce lundi à ce que ce marché que devait organiser Marcel Campion cet hiver n'ait pas lieu. En cause, les propos homophobes tenus par le célèbre forain dans une vidéo exhumée par le JDD.

Dans celle-ci, datant de janvier dernier, Marcel Campion qualifie les homosexuels de "pervers" et s'en prend directement à Bruno Julliard, l'ex-premier adjoint d'Anne Hidalgo, qu'il rend responsable de ses déboires avec la mairie de Paris. 

"Ce qu'il a dit est intolérable", déplore ce lundi auprès de BFM Paris Jean-Louis Missika, maire-adjoint en charge de l'urbanisme. Après la révélation de ces propos, la mairie de Paris demande au Musée du Louvre et à Françoise Nyssen, ministre de la Culture, de retirer à Marcel Campion son marché de Noël.

Campion aux Tuileries, un "projet fou"

Depuis la diffusion de la vidéo, de nombreux élus parisiens se sont insurgés contre les propos de Marcel Campion, estimant que le forain n'avait pas sa place à Paris pour organiser un événement touristique. 

"Propos abjects, méthodes de voyou, la plus belle ville du monde ne peut accueillir les visiteurs du monde entier avec ce visage là", a ainsi tweeté Jean-François Martins, maire-adjoint en charge des sports et du tourisme. "L'Etat doit renoncer immédiatement à ce projet fou de l'installer au Louvre et aux Tuileries", poursuit-il. 

La tenue de ce marché de Noël annoncée pendant l'été a pris de court la mairie de Paris, qui avait pourtant décidé de supprimer le marché de Noël organisé depuis plusieurs années sur les Champs-Elysées. Mais pour ce nouveau marché aux Tuileries, la Ville n'a pas au à être consultée, le jardin se trouvant sur le domaine du musée du Louvre, établissement public sous l'égide du ministère de la Culture. Désormais, les élus parisiens demandent à l'Etat d'assumer. 

"Après les propos ouvertement homophobes de Marcel Campion, l'Etat va-t-il persister à le laisser installer son marché de Noël dans les Tuileries", s'interroge aussi Ian Brossat, maire-adjoint en charge du Logement. 

"Marcel Campion n'a rien à faire à Paris"

Par le biais d'un communiqué de presse, Marcel Campion a présenté ses excuses dimanche, tout en regrettant que ses propos aient été "sortis de leur contexte". Mais pour beaucoup, les excuses ne suffisent pas.

"C'est du niveau du caniveau. Marcel Campion peut toujours s'excuser, c'est quelqu'un qui est dans des logiques de discriminations, d'exclusion, qui pointe les bons et mauvais citoyens. Les bons et les mauvais élus. Marcel Campion n'a rien à faire à Paris", tranche sur BFM Paris le sénateur PS Bernard Jomier. 

Après les propos de Marcel Campion, Bruno Julliard directement visé à annoncé son intention de porter plainte, tout comme l'association SOS Homophobie. 

Carole Blanchard avec Barthélémy Bolo