Mis à jour le
Procès SNCF : la jeune femme licenciée pour ses retards gagne
 

La SNCF a été condamnée mardi par le tribunal de grande instance de Paris à verser 1.500 euros à une jeune femme de 25 ans qui dit avoir perdu son emploi à Lyon en raison des retards répétés de son train.

Votre opinion

Postez un commentaire