× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Air France, chemise arrachée
 

Trois des cinq ex-salariés d'Air France poursuivis pour violences sur deux cadres de la société ont été condamnés, ce mercredi, à 3 à 4 mois avec sursis pour violences, les deux autres ont été relaxés.

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • SuperContribuable
    SuperContribuable     

    Quelle aurait été la peine si un DRH était condamné pour violences sur un délégué CGT ???
    Encore une fois notre piètre justice montre son manque de courage. Pauvre France !

  • titi49
    titi49     

    Le lynchage est interdit en France, la loi est la loi, elle devrait être encore plus sévère! N'est ce pas Mme Taubira!!!!

  • dani42
    dani42     

    Ils s'en tirent bien ces délinquants (et je reste poli).Bien sûr, aux yeux de la CGT, un dirigeant n'est pas un citoyen à part entière et on ne comprend même pas pourquoi il ose se plaindre. Avec ce quasi acquittement, ils peuvent recommencer. Belle France.

  • dani42
    dani42     

    Ils s'en tirent bien ces délinquants.Bien sûr, aux yeux de la CGT, un dirigeant n'est pas un citoyen à part entière et on ne comprend même pas pourquoi il ose se plaindre. Avec ce quasi acquittement, ils peuvent recommencer. Belle France.

  • slater13
    slater13     

    Sanctions vraiment symboliques, incitation à recommencer.

Votre réponse
Postez un commentaire