× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Vitesse réduite à cause de la pollution sur le périphérique parisien, le 13 mars 2014.
 

Plusieurs régions françaises connaissent cette semaine un nouveau pic de pollution. De la gorge qui gratte à des pathologies plus graves, les effets sur la santé de ces épisodes récurrents inquiètent.

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • keyte
    keyte     

    Bonjour,
    Après avoir largement incité les conducteurs à rouler au diesel ,nos politiques font marche arrière comme d'habitude.
    De plus ils vont pénaliser les citoyens aux plus faibles budgets qui ne peuvent pas changer régulièrement de véhicules .
    Rassurez moi Paris est bien entouré de 2 aéroports et le kérosène n'est que du gasoil moins raffiné;mais je suppose que Boeing et Airbus ont équipé les réacteurs de leurs avions de pots catalytiques et filtres à particules;
    Il est plus facile de pénaliser le conducteur et de le racketter qu'une grande compagnie aérienne.
    Arrêtez de nous prendre pour des crétins
    Merci

  • Dumi
    Dumi     

    Cette propagande " sous l' autorité d' une volonté politique" est une pollution des plus hypocrites !! VENDEZ NOUS des véhicules moins chers (quitte a supprimer du confort fonctionnel pas indispensable, et du surplus d' électronique) !! ET avec un carburant des plus naturel (sortez des placards les Brevets qui ne rapporteront presque rien a l' Etat) mais soulageront non seulement les finances des citoyens mais notre atmosphère en redeviendra des plus RESPIRABLES !! continuez ainsi jusqu' en 2017 a nous bassiner avec vos "statistiques, chiffres alarmants, discours recyclés" et la France sera le Premier pays Européen a se révolter (par les urnes) contre sa Classe politique et contre cette Europe qui nous censure notre Démocratie Citoyenne !!

Votre réponse
Postez un commentaire