× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
La bibliothèque à l'université de Rouen-Normandie
 

Les universités pourront examiner et classer les candidatures des bacheliers à la rentrée prochaine. Pour certains, c'est bien une forme de sélection que le Premier ministre semblait pourtant vouloir écarter.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Severeine Davouts
    Severeine Davouts     


    C'est vrai que tout ceci parait bien ambigu.
    Il faut faire comme ça se fait dans les autres pays, faire passer les étudiants les examens d'entrée. Pas tout le monde est censé d'avoir une éducation supérieur. Des métiers manuels ont besoin également des ressources. Pas assez de plombiers, maçons etc. Mais ceux qui en sont capables doivent éviter les obstacles de plus...

  • beaudolo
    beaudolo     

    En France on n'arrive jamais à prendre des décisions claires et nettes, c'est toujours; "oui, peut-être, il se pourrait que,..." le "bazar va continuer et finalement tant mieux cela donnera encore plus de valeurs aux diplômés des grandes écoles!
    Finalement UNEF va conserver sa "masse" d'étudiants c'est cela son souci principal et tant pis pour les échecs en masse et les erreurs d'orientation !

  • beaudolo
    beaudolo     

    Bref encore une décision en demie teinte, c'est quand même incroyable qu'en France on ne parvient jamais à décider clairement, cela nous mène toujours à des usines à gaz; alors sélection ou pas sélection?

  • SuperPlus
    SuperPlus     

    Un pas dans la bonne direction… Hélas les syndicats – et je ne vois vraiment pas pourquoi les étudiants qui vivent sur le dos de leurs parents t des contribuables ont des syndicats – vont
    Commencer leurs manifestations poussés par les mélenche et martinez…

Votre réponse
Postez un commentaire