BFMTV

Plainte contre un service de ménages en tenue légère

La maire communiste de Vénissieux a annoncé le dépôt d'une plainte contre la société Sensual Clean Service, qui propose les services de femmes de ménages travaillant en tenue légère. "C'est une atteinte grave à la dignité humaine, une marchandisation du c

La maire communiste de Vénissieux a annoncé le dépôt d'une plainte contre la société Sensual Clean Service, qui propose les services de femmes de ménages travaillant en tenue légère. "C'est une atteinte grave à la dignité humaine, une marchandisation du c - -

La maire communiste de Vénissieux, dans la banlieue lyonnaise, a annoncé jeudi le dépôt d'une plainte contre la société Sensual Clean Service, qui propose les services de femmes de ménages travaillant en tenue légère.

La société, basée à Carcassonne, propose ses services à Paris, Lyon, Lille et Montpellier à partir d'un site internet montrant des femmes en tenues dévêtues de soubrettes et promettant l'arrivée prochaine d'un "misterclean".

"C'est une atteinte grave à la dignité humaine, une marchandisation du corps humain inadmissible", écrit Michèle Picard, maire de Vénissieux, à Antoine Leroy, procureur de la République de Carcassonne dans son dépôt de plainte.

La plainte vise Sensual Clean Service pour "racolage et mise en danger des personnes, atteinte à la dignité humaine et à l'image de la femme".

L'élue engagée pour le droit des femmes estime encore qu'accepter de telles pratiques "revient à exploiter la misère humaine et à mettre en danger des femmes en les exposant à des viols".

La prestation proposée par cette entreprise, qui précise qu'il ne s'agit que de ménage, peut aller jusqu'à 200 euros pour une employée qui ne vient équipée que d'un plumeau, le client devant fournir lui-même le matériel et les produits d'entretien.

Les réactions condamnant l'initiative se multiplient de la part des associations de défense des femmes.

REUTERS