Mis à jour le
Le chanteur Orelsan lors d'un concert le 28 septembre 2013 au Stade de France
 

La cour d'appel de Paris ne s'est donc pas prononcée sur le fond du dossier, à savoir la provocation à la violence envers les femmes, dénoncée par cinq associations féministes.

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
Votre réponse
Postez un commentaire