Philippe Martinez, brièvement exfiltré du cortège à Paris, accuse la police d'avoir "chargé la CGT"

Philippe Martinez dans le cortège de la manifestation du 1er mai 2019 à Paris
 

Le secrétaire général de la CGT a été contraint de quitter momentanément le cortège de tête de la manifestation parisienne du 1er-Mai, après avoir été pris à partie par des radicaux.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire