En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Pau: un chiot défenestré après une dispute conjugale
 

Ses propriétaires étaient connus des services de police. L'association Animal Cross a demandé le retrait de leur deuxième chien.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • fesselook
    fesselook     

    Membre de PACMA ( Protection Animale Maltraitance Animale ) Espagne demande le retrait du deuxième chien , immédiatement, en Espagne ils seraient , les auteurs, en prison ferme, pas en France où sur les juges Français en Europe il y aurait beaucoup à dire.

  • fesselook
    fesselook     

    Membre de PACMA ( Protection Animale Maltraitance Animale ) Espagne demande le retrait du deuxième chien , immédiatement, en Espagne ils seraient , les auteurs, en prison ferme, pas en France où sur les juges Français en Europe il y aurait beaucoup à dire.

  • Google-104132608602500922637
    Google-104132608602500922637     

    Une justice toujours aussi laxiste rien de surprenant!
    Quelle honte!

  • Thierry77144
    Thierry77144     

    Décidément, courage et justice, cela fait deux en France.

  • lali22
    lali22     

    Voilà l'image exacte de ce qu'est la france!
    On lui laisse le 2ieme chien car jamais on ne l'a vu le maltraiter. En gros attendons qu'il le tue lui aussi!!!!
    Nous ne sommes pas dans la prévention mais dans la répression et encore répression passive

  • cékoissa
    cékoissa     

    Meme si c'est regrettable pour le chiot, je n'ai pas l'impression qu'il y a autant de manifestations lorsque c'est un bébé qui passe par la fenetre...

    Yop123
    Yop123      (réponse à cékoissa)

    Quand il y a crime sur un être humain, notamment sur un bébé, des peines conséquentes sont prises, ce qui est bien différent sur les animaux qui pourtant souffrent tout autant. C'est pour cela que les gens se manifestent beaucoup plus quand un animal a été martyrisé, parce qu'ils savent que les gens qui lui ont fait cela, n'auront que peu de sanctions (pour ne pas dire rien, ou quasiment rien du tout) en comparaison de ce qu'ils ont fait.

Votre réponse
Postez un commentaire