gendarmerie
 

Un individu a été interpellé mercredi par les gendarmes, après que son ADN, relevé pour une infraction pénale en janvier, corresponde à celui d'une affaire de viol datant de 2008, et jamais résolu. 

Votre opinion

Postez un commentaire