"Au bout du boulot", quelques centaines de conseillers des services pénitentiaires d'insertion et de probation (SPIP), une profession clé dans la lutte contre la récidive, ont manifesté ce mardi à Paris contre le manque de moyens et le "mépris" de leur administration.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • iamagic
    iamagic     

    Y a combien de mécontents en France en ce moment??? Police, personnels pénitentiaires, chauffeurs de taxis, agriculteurs, etc....J'en oublie certainement: médecins, infirmières!!

  • dany-tou
    dany-tou     

    Justice bancale : depuis 2012 ça devait être " le changement , c'est maintenant" si mes souvenirs sont bons ...Alors Hollande , au lieu de distribuer des enveloppes à tout va et sans discernement , pensez à la justice en priorité !

Votre réponse
Postez un commentaire