BFMTV

Paris: la façade du ministère de la Santé recouverte de faux sang par les militants d'Attac

L'association Attac et le collectif Inter-Urgences se sont réunis ce samedi devant le ministère de la Santé pour dénoncer le "mépris" du gouvernement à l'égard des soignants.

L'association Attac et le collectif Inter-Urgences ont revendiqué ce samedi matin, photos à l'appui, une action symbolique devant le ministère de la Santé auquel ils ont remis un "prix du mépris" avant d'asperger l'entrée principale "avec du faux sang".

Les deux organisations entendaient ainsi dénoncer "l'indécence" du gouvernement qui, après la crise du Covid-19, "s'est finalement contenté de proposer aux soignants une médaille, une prime attribuée sur des critères extrêmement sévères et un Ségur de la santé déjà critiqué".

Après la manifestation parisienne de mardi, que les autorités n'ont selon elles "pas hésité à réprimer et gazer", ces deux organisations ont appelé à "poursuivre et amplifier la mobilisation pour exiger des moyens et du personnel dans un service public hospitalier accessible à tous".

Mélanie Rostagnat avec AFP Journaliste BFMTV