L'université de la Sorbonne à Paris le 16 février 2010
 

"Accueillir tous les néo-bacheliers", tel est l'objectif de la ministre de l'Enseignement supérieur avec le lancement de la plateforme Parcoursup qui succède à la très critiquée APB.

Votre opinion

Postez un commentaire