Le lycée Suger de Saint-Denis, le 10 mars 2018 (photo d'illustration).
 

Le président du conseil départemental de Seine-Saint-Denis s’inquiète de la méthode de sélection des universités depuis la mise en place de Parcoursup.

Votre opinion

Postez un commentaire