BFMTV

Opération "signaler un rat": à Paris, le maire du 17e lance une chasse aux rongeurs sur internet

Pour lutter contre la prolifération des rats, le maire LR du 17e arrondissement de Paris lance un site mobile pour signaler et géolocaliser les rongeurs. Il s'engage à faire remonter ces données aux services de la mairie pour lancer des opérations de dératisation.

Les rats du 17e arrondissement ont du souci à se faire. Depuis ce lundi, il est possible de signaler leur présence sur le site signalerunrat.paris en les géolocalisant dans l'arrondissement. Geoffroy Boulard, maire LR du 17e est à l'origine de cette initiative participative contre une situation qu'il juge "préoccupante".

"J'ai été confronté à une crèche encerclée par des rats, vivants ou morts et j'ai été confronté à l'inaction des services de la ville de Paris (...) et personne ne prend ses responsabilités", explique-t-il sur BFM Paris. 

Sur ce site mobile, les Parisiens sont invités à géolocaliser sur une carte la présence des rongeurs, qu'ils soient morts ou vivants. Cette chasse aux rats 2.0 doit permettre de mieux identifier les nuisibles pour déclencher une opération de dératisation. 

Un rapport "toutes les semaines"

Une ligne téléphonique, le 01.44.69.17.86, a aussi été créé pour faire ces mêmes signalements, qui seront ensuite reportés sur la carte. 

"Je m'engage à transmettre un rapport toutes les semaines aux services centraux, de manière à actualiser le site et savoir s'il y a eu action" poursuit Geoffroy Boulard.

Pour lui, la lutte contre les rats est devenue un "enjeu de santé publique". Le rat peut transmettre des maladies à l'homme comme la leptospirose. Cette maladie qui peut être grave touche environ 600 personnes chaque année en France selon l'Institut Pasteur

"La ville de Paris ne doit pas s'exonérer"

En 2017, la mairie de Paris a mis en place un plan d'action contre les rats avec des opérations de dératisation ciblées, notamment dans les parcs, ainsi que des campagnes incitant les habitants à adopter de meilleurs comportements (ramasser les restes de pique-nique etc). Mais pour Geoffroy Boulard, l'action de la mairie reste malgré tout insuffisante.

"Il y a un incivisme grandissant il faut bien le dire, mais la ville de Paris ne doit pas s'exonérer. La ville de Paris explique aujourd'hui que les Parisiens sont sales. Mais si les services faisaient déjà leur travail, donnaient cette envie de propreté, de respecter l'espace public, je pense que ça irait mieux", juge l'élu. 

L'expérience reste cantonnée au 17e arrondissement mais le maire se dit prêt à étendre le site à d'autres quartiers de Paris "s'il y a d'autres mairies intéressées". L'opération signalerunrat.paris aura coûté en tout "83 euros" précise Geoffroy Boulard, le prix de l'hébergement et de la création du nom de domaine du site. 

C. B