BFMTV

OGM: L'UE donne son feu vert au maïs transgénique TC1507

Le maïs OGM TC1507 du groupe américain Pioneer, va être autorisé à la culture dans l'UE.

Le maïs OGM TC1507 du groupe américain Pioneer, va être autorisé à la culture dans l'UE. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Malgré une forte opposition des pays, l'UE n'est pas parvenue à dégager une majorité qualifiée et le maïs OGM TC1507, pourtant très controversé, peut désormais être cultivé.

La France y était hostile, tout comme 18 autres pays. Mais les partenaires européens ne sont pas parvenus à s'entendre et un nouvel OGM, le maïs TC1507 du groupe américain Pioneer, va être autorisé à la culture dans l'UE.

"Il n'y a pas de majorité qualifiée" contre cette autorisation de culture, a annoncé la présidence grecque de l'UE à l'issue d'un débat public entre les ministres des Affaires européennes à Bruxelles. "La règle veut que si le Conseil [des Etats] ne prend pas de décision, la Commission européenne devra approuver la culture dans les prochaines 24 heures", a expliqué le service juridique du Conseil.

Dix-neuf pays dont la France ont dit être contre cette autorisation, mais ils ne totalisaient que 210 voix, lorsque la majorité qualifiée pour bloquer était de 260 voix.

Le Parlement avait appelé au rejet

Les abstentions de l'Allemagne (29 voix), de la Belgique (12 voix), du Portugal (12 voix) et de la République Tchèque (12 voix) ont manqué pour atteindre la majorité de 260 voix, selon le décompte fait par le Conseil.

Cinq pays ont voté pour: Espagne, Royaume-Uni, Suède, Finlande et Estonie.

Le commissaire européen à la Santé Tonio Borg avait été très clair dès l'ouverture du débat en invitant les Etats à prendre leurs responsabilités. "Si vous ne votez pas contre, alors vous êtes pour", a-t-il expliqué.

Le Parlement européen avait appelé au rejet de la demande d'autorisation, par 385 voix contre 201 et 35 abstentions.

Quatre OGM ont obtenu une autorisation de culture dans l'UE, mais un seul est encore cultivé dans quelques Etats, le maïs MON810 du groupe américain Monsanto, qui a demandé le renouvellement de cette autorisation. Les autres, deux maïs (BT176 et T25) et la pomme de terre Amflora, ont été abandonnés.

A.D avec AFP