BFMTV

Officiel des prénoms 2017: le boom des prénoms bibliques

L'officiel des prénoms 2017 note une forte croissance des prénoms issus de l'ancien testament, surtout chez les garçons. (photo d'illustration)

L'officiel des prénoms 2017 note une forte croissance des prénoms issus de l'ancien testament, surtout chez les garçons. (photo d'illustration) - Flickr - Jan De Bondt

Les prénoms issus de l'Ancien testament font une véritable percée cette année, c'est ce que révèle L'officiel des prénoms de Stéphanie Rapoport sorti ce jeudi.

Ce sont les filles qui ont ouvert le bal, à la fin des années 90, avec les Léa et les Sarah. Aujourd'hui, les prénoms issus de l'Ancien testament connaissent aussi un véritable boom chez les garçons, comme nous l'explique Stéphanie Rapoport, qui publie ce jeudi L'officiel des prénoms 2017. L'ouvrage qui exploite les données de l'Insee donne un aperçu des prénoms en France et des tendances.

Témoignent de ce succès biblique, tous les petits Gabriel - en tête du palmarès des prénoms cette année, chez les garçons. Mais aussi Adam - au confluent des cultures, puisqu'il est présent à la fois chez les chrétiens, chez les juifs et chez les musulmans - et qui est cinquième du top 5 des prénoms les plus donnés.

Aaron, Raphaël et Eve

Ethan, Nathan, Ruben, tous en forte croissance, sont également la preuve de cet engouement. La cote de Aaron est également au plus haut et Stéphanie Rapoport estime que le prénom sera attribué à un garçon sur 160 en 2017. Quant à Raphaël, il vient de faire son entrée dans le top 50 des prénoms.

Chez les filles, ce sont les petites Noa, Eve ou Eva 16e prénom le plus donné en France depuis l'an 2000, ou encore Dina, Judith, Salomé qui illustrent cette tendance.

-
- © -

l'officiel des prénoms 2017

Stéphanie Rapoport, First Editions, 19,95 euros.

Magali Rangin