BFMTV

Nutrition : "Il faut changer les taux de TVA sur les produits gras, salés, sucrés"

Le rapport préconise d'augmenter la TVA de 5,5% à 20%. Le prix de 6 canettes de soda augmenterait ainsi d'une trentaine de centimes d'euros.

Le rapport préconise d'augmenter la TVA de 5,5% à 20%. Le prix de 6 canettes de soda augmenterait ainsi d'une trentaine de centimes d'euros. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Manger trop gras, trop salé, trop sucré, ce n'est pas bon pour la santé. Et pour lutter contre la malbouffe, des sénateurs proposent de taxer davantage les produits sans apport favorable pour la santé. Un rapport expliqué sur RMC par son auteur, le sénateur Y. Daudigny.

Comment changer nos mauvaises habitudes alimentaires ? En taxant plus les produits les moins bons pour la santé. C'est l'idée d'un rapport présenté aujourd'hui au Sénat par deux sénateurs (Le PS Yves Daudigny et l'UMP Catherine Deroche) et qui sera remis dans quelques jours à Marisol Touraine (Santé). Ce rapport pourrait d'ailleurs inspirer la future loi de santé publique que doit présenter en conseil des ministres en juillet la ministre de la Santé, Marisol Touraine.

Haro sur les boissons sucrées

Dans leur ligne de mire, entre autres, les boissons sucrés. Le rapport préconise d'augmenter la TVA de 5,5% à 20%. Le prix de 6 canettes de soda augmenterait ainsi d'une trentaine de centimes d'euros. Ces boissons sont déjà soumises depuis janvier 2012 à un prélèvement de 7,40 euros par hectolitre (11 centimes pour une bouteille de 1,5 litre).

Sus à l'huile de palme

Autre préconisation du rapport: taxer davantage l'huile de palme. Une huile riche en acide gras et donc mauvaise pour la santé. Elle est taxée 42% moins que l’huile de palme. On la retrouve dans la majorité des produits prêts à consommer à bas coût. (Viennoiseries, pizza, pain de mie, gâteaux et bien sûr Nutella). Fin 2012, Yves Daudigny avait déjà largement défendu une augmentation de la taxe sur l'huile de palme, dans le cadre de l'examen du projet de budget de la sécurité sociale. Un amendement, appelé "amendement Nutella", finalement abandonné.

|||EN VIDEO - Ecoutez le sénateur PS de l'Aisne Yves Daudigny auteur de ce rapport.

VOTEZ - Gras, sel, sucre: faut-il les taxer davantage?

La Rédaction avec C. Martelet