BFMTV

Nuit Debout à nouveau mobilisé à Paris pour son premier anniversaire

Un rassemblement de "Nuit Debout" place de la République à Paris, le 30 avril 2016

Un rassemblement de "Nuit Debout" place de la République à Paris, le 30 avril 2016 - Miguel Medina - AFP

Le mouvement était né il y a un an après une manifestation contre la loi travail. Nuit Debout est de retour tout le week-end place de la République, à Paris.

Un an après son tout premier rassemblement, Nuit Debout est de retour. Les militants du mouvement social et citoyen - né de la contestation contre la loi travail au printemps 2016 - se retrouvent à nouveau ce week-end place de la République, à Paris.

"On se retrouve après un an de Nuit Debout les 31, 32, 33 mars avec des Nuit Debout de France et d'autres collectifs/mouvements pour préparer le printemps 2017", appelle le mouvement sur sa page Facebook. "Alors que les présidentielles occupent tout l'espace médiatique, organisons nous!"

De vendredi soir à ce dimanche, des ateliers, débats, concerts et projections de films sont organisés place de la République mais aussi dans le jardin des Tuileries ou place de la Bataille Stalingrad, ainsi qu'un concert d'un orchestre debout pour clôturer le week-end.

"Le but de cet anniversaire n'est pas de célébrer l'anniversaire, mais de se tourner vers l'avenir, de montrer que Nuit debout n'a pas servi à rien", a témoigné dans Le Figaro Laury-Anne Cholez, une militante.

Un Jour Debout le 23 avril

Le 31 mars 2016, à la suite d'une manifestation contre la loi travail, plusieurs centaines de manifestants avaient occupé la place de la République, à Paris. Une occupation symbolique initiée, entre autres, par François Ruffin, rédacteur en chef du journal Fakir et réalisateur du documentaire Merci patron!, et l'économiste Frédéric Lordon. 

Rapidement, le mouvement de contestation - organisé en commissions et validant toutes les décisions lors d'assemblées générales - s'était étendu à quelque 140 villes de France. Mais sans leader ni porte-parole, Nuit Debout s'était progressivement essoufflé durant l'été. Le projet de loi travail avait quant à lui été adopté le 21 juillet. 

Prochain rendez-vous pour Nuit Debout le 23 avril, au premier tour de l'élection présidentielle, pour un Jour Debout. "Que l'on vote ou non", a indiqué à 20 minutes Leïla Chaibi, "l'une de ses membres historiques, on sait déjà qu'il y a de très grandes chances que nous soyons déçus".

Céline Hussonnois-Alaya