Notre-Dame-des-Landes
 

Des milliers d'opposants au projet d'aéroport, abandonné par le gouvernement le 17 janvier, sont attendus sur le site, bien décidés à gagner désormais la bataille de la gestion collective des terres.

Votre opinion

Postez un commentaire