En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
French Prime minister Manuel Valls gives a speech during a debate following by a no-confidence vote, on May 12, 2016 at the National Assembly in Paris. France's embattled Socialist government faces a no-confidence vote on May 12 after bypassing parliament to force through a labour reform bill that has drawn hundreds of thousands onto the streets over the last two months. The proposed labour reform, which would make it easier for employers to hire and fire workers, has sparked waves of sometimes violent protests across France since early March. Hollande's cabinet decided at an extraordinary meeting on May 10, 2016 to invoke the constitution's controversial Article 49.3.  GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
 

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • yanarf
    yanarf     

    un gaspillage énorme qui sera dénoncé dans 2 ou 3 ans
    par la drroite et le FN

  • yanarf
    yanarf     

    il n'apportera rien de plus que du bétonnage,
    m^me pas un désenclavement de la Bretagne
    qui devra payer

  • yanarf
    yanarf     

    un aeroport qui n'apportera rien de plus
    sinon aux betonneurs

  • Breizhatao35
    Breizhatao35     

    Au detriment du déficit public! Pour un projet qui ne sert à rien......On s'en souviendra en 2017 de la gabegie du pouvoir socialiste pour soigner les Ego

Votre réponse
Postez un commentaire