BFMTV

Nièvre: 1500 personnes défilent contre la fermeture d'une clinique

Image d'illustration

Image d'illustration - BFM Paris

"La seule chose qui pourrait nous sauver, c'est la liquidation de l'immobilier pour un euro symbolique afin de trouver un repreneur éventuel", a déclaré une déléguée CFDT de la clinique.

Des personnels de la clinique du Nohain et de nombreux élus du département, de l'Yonne et du Cher, ont battu le pavé durant plusieurs heures de l'hôpital à la mairie samedi.

En tout, quelque 1500 personnes ont défilé samedi après-midi à Cosne-Cours-sur-Loire (Nièvre) pour protester contre la fermeture de la clinique de la ville, ont indiqué les organisateurs de la marche et les gendarmes.

"Les derniers patients sont partis mercredi matin et la directrice de la clinique a déposé hier soir (vendredi) le bilan des comptes au tribunal de commerce de Nevers. La seule chose qui pourrait nous sauver, c'est la liquidation de l'immobilier pour un euro symbolique afin de trouver un repreneur éventuel", a expliqué à l'AFP Christelle Sureau, déléguée CFDT de la clinique du Nohain.

"Qui dit fermeture de la chirurgie dit fermeture de la radiologie. Avec tout cela découle la fermeture des urgences et de l'hôpital. Mobilisons nous afin d'éviter cela", est-il écrit sur une pétition en ligne lancée jeudi, qui réunit près de 2400 signatures à l'écriture de cet article.

Une audience au tribunal de commerce est prévue lundi après-midi, selon la même source.

S. V. avec AFP