× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER

Nice: la reconnaissance faciale aurait permis d'identifier le chauffeur avant l'attentat selon Estrosi

Christian Estrosi.
 

Le premier adjoint de Nice a défendu l'utilité des caméras de surveillance dans la lutte contre le terrorisme tout en reconnaissant leurs limites. Il plaide pour un couplage avec la reconnaissance faciale.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • eric0601
    eric0601     

    Il y en a assez des délires d'Estrosi.
    Le millier de caméras n'ont pas pu repérer un 19T interdit sur la prom, elles auraient pu reconnaître une personne qui n'était pas fiché S ?
    Après nous avoir vendu des caméras qui ne servent qu'a fliquer le stationnement, des parcmètres à 13 millions qui ne servent à rien voilà son nouveau gadget.
    Comme cela on ne lui demande pas pourquoi il n'a pas rajouté de plots bétons, et accepté le plan de sécurité de la préfecture sans broncher.
    A la place du diner avec Bono il aurait dû être au PC sécurié pour voir qu'un 19T était passé plusieurs fois sur la prom.
    Mais on ne peux pas diner VIP et s'occuper de la sécurité des niçois en même temps....

Votre réponse
Postez un commentaire